Port-Cros est la plus sauvage, la plus préservée des îles d’Or. Elle est le cœur d’un des premiers parcs nationaux de France, créé en 1963, et qui a su conserver un environnement maritime et terrestre d’une richesse et d’une qualité exceptionnelles.

Navettes bateau

Pour se rendre sur l'île de Port-Cros, des navettes partent toute l'année depuis le Port Saint-Pierre, port principal d'Hyères. Des parkings gratuits sont à votre disposition. Toutes les infos utiles (tarifs, horaires...) pour votre traversée bateau pour l'île Parc National.

Hébergements à Port-Cros

Les hébergements à Port-Cros se concentrent essentiellement dans le petit port. Des hôtels et des locations de vacances, voilà de quoi passer une nuit incroyable, profitant du dernier rayon de soleil qui baigne le port creux d'une lumière indescriptible.

Restaurants

Choisissez votre restaurant sur l'île de Port-Cros. Une pause gourmande face à la mer, sous le soleil de la Méditerranée.

Risque incendie

Pour la sécurité de chacun, les massifs forestiers de l’île de Port-Cros peuvent être fermés au public.

L’agenda de Port-Cros

Toutes les manifestations sur l'île de Port Cros.

Circuits et itinéraires

Ici, pas de voiture, pas même un vélo. La plus sauvage et la plus préservée des Iles d’Or se parcourt à pied, sur de petits sentiers balisés.

Monuments à Port-Cros

Sur l'île de Porquerolles et l'île de Port-Cros, 18 forts et batteries témoignent d’un passé militaire tumultueux. Certains sont en ruines, d'autres en rénovation ou transformés en espaces d'accueil. Seuls deux forts sont ouverts au public : l’Estissac à Port-Cros et Sainte Agathe à Porquerolles. Voici ceux que l'on peut trouver sur l'île de Port-Cros.

Je veux...
Go

Poissons et eaux cristallines

Grâce à Port-Cros, le public peut faire l’expérience de la Méditerranée intemporelle, où des bancs de poisson viennent frôler les baigneurs sur les plages peu profondes, où des oiseaux rares nichent au creux des falaises, et où l’épais maquis abrite des dizaines d’espèces endémiques. Réserve de faune aviaire gardée presque intacte, refuge des derniers grands herbiers de posidonie, pointe occidentale du sanctuaire marin Pelagos, où vivent baleines et dauphins, Port-Cros donne au voyageur l’illusion d’être seul au monde. Les deux îlots qui lui font face, Bagaud et la Gabinière, appartiennent à la réserve intégrale, et si aucun homme ne peut en fouler le sol, il est permis d’admirer les mérous, raies et bancs de poissons multicolores qui peuplent leurs eaux translucides.


Du port creux aux crêtes

Les aménagements touristiques se limitent à la zone du port, où se concentrent les quelques hôtels et restaurants. Le reste de l’île est un lacis de chemins sauvages, paradis des amoureux de la randonnée et des panoramas époustouflants. Au sommet des falaises de la Route des crêtes, qui s’élancent au-dessus d’une mer aux couleurs presque irréelles, chaque détour dessine un réseau d’îlots et de calanques comme on n’en voit que sur les cartes au trésor, un territoire de forbans tracé et de rêveurs. Mais aucun fantôme ne trouble la quiétude – les cris plaintifs du puffin yelkouan, « l’oiseau sirène », sont les seuls à hanter les rochers.


Aller plus loin

Port-Cros dans le passé

En débarrassant son grenier, Mr Guy Roche dans le bas Rhin, a trouvé un trésor. Pas des lingots ou des Louis d’or… Non, non ! De superbes cartes postales d’époque sur Port-Cros. Et plutôt qu’elles restent enfouies à jamais ou disparaissent dans le vide-grenier de dimanche, il a décidé très gentillement de nous les partager. C’est donc avec une certaine […]

Les rencontres littéraires de Port-Cros…à Hyères

Le mardi 11 septembre à Hyères à 10 h Visite guidée sur les traces des écrivains. Départ de la visite et introduction au Park Hôtel devant l’office de tourisme. Lecture de paysage, évocation de la villa Noailles et des écrivains y ayant séjourné et écrit. Porte et Rue Massillon (Simenon, Jules Michelet) montée rue Portalet, Place Massillon lecture de passages des sermons de Massillon. Esplanade St Paul, collégiale St Paul, jardin Sainte Claire : évocation et lecture de textes d’Edith Warthon, mention de ses hôtes illustres Aldous Huxley, André Gide, Joseph Conrad et Paul Bourget. En contrebas le chalet la solitude de Stevenson. Lecture de paysage sur la presqu île de Giens et les îles d’or (Porquerolles, Port-Cros et le Levant) : textes de Conrad le frère de la Côte, Melchior de Vogüe, Simenon, Claude Gritti Saint-John Perse. Visite libre limitée à 30 personnes. Réservation à l’Office de Tourisme. Le mercredi 12 septembre au Théâtre Denis à 18 h Projection du film de Jean-Claude Silbermann, peintre et poète surréaliste : « Mais qui a salé la salade de céleri ? ». Ce film autobiographique retrace l’œuvre de Jean-Claude Silbermann, peintre et poète surréaliste résidant une partie de l'année à Port-Cros. Projection en présence du réalisateur. Durée 2h 30. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Le jeudi 13 septembre salle Benoîte Groult (Park Hôtel) à 18 h 30 Débat et dédicaces de livres des écrivains Sylvain Tesson, Clarence Boulay et Sébastien Berlendis. Débats animés par Valérie Beuf : penser les îles, écrire les îles, les désirer, les fuir … Les écrivains invités : Sylvain Tesson Ecrivain voyageur, aventurier, auteur de nombreux livres dont Sur les chemins Noirs et plus récemment Un été avec Homère aux éditions Equateurs. Clarence Boulay Plasticienne et scénographe, Clarence Boulay est l’auteure d’un premier roman Tristan, publié aux éditions Sabine Wespieser, écrit à l’issue de huit mois passés sur l’île de Tristan da Cunha. Sébastien Berlendis Professeur de philosophie à Lyon, photographe et amoureux de la Méditerranée, Sébastien Berlendis est l’auteur de quatre romans dont les deux derniers célèbrent le pays des maures et Palerme. Il est publié aux éditions Stock. Le samedi 15 et le dimanche 16 septembre à Port-Cros En cœur du Parc national de Port-Cros : Les écrivains invités sur la trace de leurs prédécesseurs : exposition présentée par le Parc national « Les écrivains de la NRF au Fort de la Vigie », au fort de l’Estissac. Pose d’un panneau d’information au Fort de la Vigie et promenades inspirées sur le sentier des écrivains. Promenades et visites libres pour le grand public. Au fort de l’Estissac (de 10 h 30 à 17 h), samedi 15 et dimanche 16 septembre Le fort de l’Estissac (1635), propriété du Parc national de Port-Cros, exceptionnellement ouvert au public à l’occasion des journées du patrimoine, accueillera l’exposition consacrée aux écrivains de la Nouvelle Revue française (NRF) dans le cadre de la 4ème édition des Rencontres. Au fort de la Vigie Construit par Napoléon 1er en 1813, le fort de la Vigie, haut perché et interdit à la visite, rendra hommage aux écrivains y ayant séjourné entre 1925 Et 1939, grâce à la pose, par le Parc national de Port-Cros, d’un panneau d’information permanente. Au fort du Moulin Seul fort de Port-Cros à être classé monument historique, le fort du Moulin, qui accueille les visiteurs abordant l’île, doit l’édification de ses premières tours à François 1er en 1531. Fermé au grand public et en partie concédé à un particulier, il est aujourd’hui l’objet d’importants travaux de restauration entrepris par le Parc national de Port-Cros qui en assure la conservation patrimoniale. « Est Port-Crosien, celui qui fait quelque chose pour Port-Cros » L’Association des amis de Port-Cros, AAPC, organise des actions concrètes dans le respect de la nature. Elle favorise les rencontres littéraires, scientifiques, sportives et culturelles ». Pour participer et partager … consultez le site www.port-cros.net et téléchargez le bulletin d’adhésion. Partenaires de la manifestation : la ville d’Hyères, le Parc national de Port-Cros, le Manoir de Port-Cros, les Editions Claire Paulhan, la librairie Charlemagne, le réseau Lalan, la compagnie maritime TLV.