Quel étrange paysage, pour celui qui découvre Hyères, que cette étendue de sel entre ciel et mer, bordée d’une pinède et de hameaux !

Une presqu’île unique

Au bout, comme un point final, se dresse le village de Giens. Nous sommes au point le plus méridional de la Provence, à la hauteur du Cap Corse. Une nature intacte et préservée, une qualité de vie excellente. La presqu’île se mérite. Il faut marcher, nager, pédaler et plonger pour  l’apprécier. Point d’orgue de ces superbes activités, le sentier du littoral avec ses panoramas époustouflants. Un lieu rare, paradisiaque qui doit rester protégé via l’Opération Grand Site (OGS).

Double tombolo

Il faut prendre une carte (ou de la hauteur) pour saisir cette étonnante géographie : un double tombolo -formation géologique assez rare au monde- relie Giens à la terre ferme.

Ces deux routes (deux cordons de sable et d’alluvions) s’étirant vers le sud enserrent le salin et l’étang des Pesquiers qui abritent aujourd’hui une réserve ornithologique remarquable.

Le double tombolo, bien visible depuis le Mont des oiseaux

Randonner àGiens offre des paysages à couper le souffle.


Promenade à Giens

La route du sel parcourt le tombolo ouest, bordé par la plage de l’Almanarre. Très fréquentée l’été, cette voie dont l’accès est interdit en hiver aux véhicules, redevient alors le lieu de promenade à pied, à vélo, en trottinette.. le plus apprécié des gens d’ici ! Le village de Giens a su conserver son cachet provençal et offre une vue extraordinaire sur la presqu’île, les plages, la ville d’Hyères, au nord, et sur les îles et la mer infiniment bleue, au sud.

Le sentier du littoral

Pratique


Le sentier de la pointe des Chevaliers à Giens : téléchargez le circuit libre de 3 heures
Télécharger le PDF


Prenez le temps de parcourir la presqu’île à pied par le sentier du littoral. Sous vos yeux se succèdent îlots, criques, plages et petits ports, surgissant parfois derrière les branches des grands pins. Plusieurs tronçons balisés sont proposés. A l’est, celui qui relie la Tour Fondue et la Badine est très facile et livre progressivement au regard toute la rade d’Hyères.

A l’ouest, les plus sportifs emprunteront le segment compris entre la Madrague et le port du Niel, très spectaculaire. Les panoramas sur Porquerolles succèdent à ceux sur les îlots de la presqu’île. L’une des plus belles randonnée de notre ville.


La pointe du Piguet depuis la mer


En été, surveillez le risque incendie

En période estivale, voici la carte en temps réel du risque incendie dans le Var. Cette carte est actualisée tous les jours. Les massifs de Hyères (dont Giens) peuvent être fermés.


Accès aux forêts de Hyères

  • Risque léger (vert) : Pas de contre-indication.
  • Risque modéré (jaune) : Il convient de faire preuve de prudence.
  • Risque sévère (orange) : L’accès aux massifs forestiers est déconseillé.
  • Risque très sévère (rouge) : L’accès (y compris par la mer) et la présence des personnes dans les massifs forestiers sont interdits. La circulation de tout véhicule en dehors des voies du domaine public routier de l’État, du Département et des communes est également interdite.
  • Risque extrême (rouge + E) : interdiction de fumer, interdiction d’allumer du feu, interdiction de faire du camping sauvage, ramassage de plantes et animaux interdit, dépôt d’ordures interdit, interdiction de jeter des objets en ignition, promenade dans les massifs interdite, circulation interdite sur les voies marquées d’un panneau B0, emploi de broyeurs, tronçonneuses, débroussailleuses et travaux sur métaux interdits. Tout accès (y compris par la mer) dans les massifs forestiers sont interdits. La circulation de tout véhicule en dehors des voies du domaine public routier de l’État, du Département et des communes est également interdite.