Cousue comme ses sœurs de criques rocheuses et de garrigue touffue, l’île du Levant cultive sa réputation de beauté rebelle. Si le Levant ne fait pas partie du parc national de Port-Cros, une autre particularité la protège des foules : elle est le berceau du naturisme. Son village d’Héliopolis est une ode au soleil, à la nature et à la contemplation.

Navettes bateau

Pour se rendre sur l'île du Levant, des navettes partent régulièrement depuis le Port Saint-Pierre, port principal d'Hyères. Vous pouvez aussi partir depuis Le Lavandou ou en bateau taxi toute l'année

Hébergements au Levant

Sur l'île du Levant, vous trouverez des hôtels, des résidences, des locations de vacances classées ou non classées, ainsi que les villas et appartements particuliers.

Le naturisme

Les frères Durville C’est en 1931 que les frères Durville décident de fonder le premier centre naturiste. Le Levant n’a connu jusqu’alors que conflits et révoltes. Cinquante ans après la fermeture de la colonie pénitentiaire de Sainte-Anne, en 1848, ils choisissent cette île isolée pour lancer le concept d’un domaine naturiste. Naît alors sur la […]

L’agenda du Levant

Toutes les manifestations sur l'île du Levant, en été comme en hiver.

Une île à découvrir

Un peu d’histoire Dans les premiers siècles qui marquèrent son histoire, le Levant reste étroitement lié à l’histoire de Port-Cros. Entre le Ve et le XVIe siècle, c’est alors la plus prospère des îles d’Hyères, grâce aux différents ordres religieux qui s’y succédèrent. Erigée en marquisat sous François Ier, avec Port-Cros et l’île de Bagaud, […]

Je veux...
Go

Paradis précieux

La plus orientale des îles d’Hyères est la seule île méditerranéenne où la nudité est de mise à la ville comme à la plage. Ateliers d’artistes, maisons aux couleurs de fruits tropicaux, tikis sculptés dans les troncs des cocotiers, hamacs exotiques : l’île cultive ses allures de paradis bohème, perdu loin du monde.

L’eau est une ressource précieuse sur ce rocher cerné par le sel, et chacun est invité à se montrer parcimonieux. Alors les jardins s’ensauvagent avec bonheur, on mise sur les plantes qui n’ont besoin de personne pour s’épanouir. Agaves, figuiers de barbarie et griffes de sorcière côtoient les lianes fleuries, et sur les collines, c’est une immense forêt d’arbousiers que les fruits illuminent à l’automne.


L’héritage des frères Durville

Depuis près d’un siècle, le village d’Héliopolis cherche à soigner les cœurs en mettant les corps à nu. Ce sont André et Gaston Durville qui le fondèrent en 1931, à la recherche d’une vie saine et sauvage, au plus près de la nature. Les Durville étaient new Age avant l’heure, prônant l’écoute des « forces qui sont en nous », une nourriture à base de plantes, l’étude des secrets de l’Egypte et de la Grèce anciennes, et la nudité sous le soleil. « Héliopolis » : le nom trahit le rêve. Ces hommes voulaient vivre comme ces dieux païens à qui les vagues et les feuillages murmurent à l’oreille. Aujourd’hui, Le Levant reste un refuge pour ceux qui rêvent de vivre sous le soleil exactement, et une destination de plus en plus prisée par les voyageurs en quête d’évasion originale.


Aller plus loin

Un ticket pour le paradis

Beaucoup de choses ont été dites sur le Levant. Beaucoup de choses ont été écrites sur le Levant (comme ce superbe article de Blog), mais finalement, on connait peu le Levant. Je vais essayer de vous expliquer mon ressenti pour ma première fois, hors saison, dans ce paradis préservé, loin de l'agitation du Monde avec un grand M.

Rendez-vous au jardin

Les hôtes sont des résidents de l’île, des hôteliers ou loueurs qui vous ouvrent leurs portes pour vous faire découvrir des jardins remarquables méditerranéens et tropicaux. En 2017 l'association levantine Agir O Levant vous proposait les visites commentées des jardins de la Galathée et Aloha, de la Villa Sandy et Cabo Verde, du "jardin à quatre mains" de la Pinède (3 hébergements de l’île du Levant), des ateliers et conférences, une exposition, et une vente de plantes du Jardin des Erytrines, sur la place du village.