De retour des cultes Voiles de Saint-Tropez, certains voiliers s’offrent à vous sur le port de Hyères. Voiliers ? Le mot est assez faible. Ce sont plutôt des légendes flottantes, véritables oeuvres d’art issues des plus grands architectes navals du monde (on ne dit pas navaux, j’ai bien retenu ma leçon de CE1 !) En attendant de les voir naviguer ce week-end pour les Voiles de Tradition, voici quelques fiches techniques qui permettent d’apprécier ces chefs-d’oeuvre.


Liberté

Voir cette publication sur Instagram

Le liberté ⛵️ Tartane Arbanaise ( de Giens ) Construit en 1936 par le Chantier de Rovère Restauré en 1999 par l’association la partègue Longueur : 10 mètres Le type de construction correspond au type Tartane. C’est un bateau ventru capable de transporter de lourdes charges mais ses lignes lui permettent de naviguer sous voile latine et même d’être assez véloce en mer. Le port d’attache du liberté était le port de l’ @iledeporquerolles et fut utilisé pour la pêche au ganguy et pour le transport Il fut désarmé en 1980 après 60 ans de travail à la mer. La Partègue l’achète en 1998 et entreprend sa restauration pour le remettre sous voiles. Le travail est énorme. René Astier pêcheur professionnel sur la presqu’île de #giens se charge de la coque. Il est charpentier de Marine. Les autres membres de l’association prennent en charge le gréement et le moteur. Le liberté sera mise à l’eau fin juin 1999 est baptisé le 6 août 1999

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Raïs de Mandrago


Swanee

Voir cette publication sur Instagram

Swanee ⛵️ Type : sloop Bermudien 1962 11 mètres de long Port d’attache : @iledeporquerolles Conçu par Illingworth et Primrose en 1961, Swanee Appartient à la classe des Maïca . Le bateau est dessiné par les deux architectes à partir de 1959. Le premier Maïca était une commande du Yachtmen français Henri Rouault. Les Maïca se sont illustrés dans toutes les grandes régate et continuent de courir avec succès. Baptisé Rauwolfia, Swanee a d’abord appartenu à un médecin marseillais le docteur Roux. Il changea demain plusieurs fois et portera les noms de Philou puis Mirgue 3. Son actuel propriétaire a passé trois ans à le restaurer (signe qu’entre le vieux gréement et son propriétaire c’est toujours une histoire d’amour.) Swanee cours régulièrement à Ajaccio et en Méditerranée. Il était recemment aux voiles du @golfesttropez

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Nin

Voir cette publication sur Instagram

Nin ⛵️ Type : 8 mji aurique Lancement : 1913 Architecte : Jean Quernel 13 m de long Nin A été construit en 1913 selon la jauge 8MJI de l’époque. Il portait le nom de Nini. Avec le 8MJi Esterel, il est l’un des derniers témoignages de l’activité de sport nautiques de l’époque 1910-1920. Performant en régate, il a été regréé en yawl bermudien en 1919 pour être plus manœuvrable en équipage réduit. Regréé en côte bermudien en 1926, il a assidûment participé aux régates méditerranéennes et a bien été entretenu malgré les changements de noms et de propriétaires. Nin a été classé bateau d’intérêt patrimonial en 2008, à l’inventaire des monuments historiques en 2012, et il est dans la liste de plus en plus étoffée des voiliers centenaires. Une merveille à découvrir sur le port de la @villedhyeres ⛵️♥️⛵️🤘🏻😎

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Alcyon

Voir cette publication sur Instagram

Alcyon 1871⛵️ Type : sloop Houari Architecte : Gilles Vaton réplique à l’identique du racer qui a gagné la première régate organisée par la toute nouvelle SNM en 1887. Alcyon était le bateau de régate de l’arrière-grand-père d’Edith Martin Chavre Frilet, membre fondateur de la société nautique de Marseille. Bateau mythique de Méditerranée, au palmarès brillant, il courait en flotte en hiver de #sète à #Sanremo avec un équipage très amariné. 9,30 m au pont 8 m à la flottaison 21 m du bout du beauprès au bout de la baume pour une surface de voile de 150 m. Le seul critère de jauge était la longueur à la flottaison et au-dessus tout était autorisé. Ces bateaux étaient considérés comme de véritables bêtes de course. Le propriétaire les faisait courir pour un public passionné qui se rassemblait sur la digue au large du port de #Marseille sur la Croisette à #Cannes ou encore à #Monaco Les Houari marseillais ont été détrônés à la fin du XIXe siècle par la jauge internationale importés par les Anglais Alcyon 1871 en est l’unique réplique construite par charpentier marseillais Daniel Scotto Alcyon 1871 est en quelque sorte une pièce d’archéologie vivante, un passeur d’histoire qui explique peu à peu comment naviguaient nos anciens pendant la deuxième moitié du XIXe siècle. Cette œuvre d’art est visible sur le port de #hyeres jusqu’à dimanche ! ♥️

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Fantasque

Voir cette publication sur Instagram

Fantasque ⛵️ Type : sloop Bermudien Architecte : André Mauric Lancement : 1971 11,92 m x 3,50 Fantasque allie tout ce que la voile peut porter de beau. L’histoire commence avec le dessin du bateau par l’un des plus fameux architectes français, André Mauric. Le bateau sort ensuite en 1971 de l’un des plus prestigieux chantier dont le nombre de bateaux naviguent encore, le chantier Silvestro. un équipage de talent là emmené alors à la conquête de nombreuses victoires et deux places donneurs. 30 ans d’une belle histoire avec toujours le même équipage qui amènera fantasque vers de nombreux trophées et podiums. fantasque est l’un des nombreux survivants du yachting des années 1970. D’une incroyable robustesse c’est une légende navigant en Méditerranée comme récemment lors des voiles de St-Tropez ou comme ici sur le port de Hyères qui est son port d’attache à l’année.

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Palynodie II

Voir cette publication sur Instagram

Palynodie II ⛵️ Type : sloop bermudien Lancement : 1962 Dimensions : 12,15 x 3,07 Palynodie II a été commandé au cabinet new-yorkais Sparkman et Stéphens en 1961 par Gaston Defferre alors maire de Marseille. Construit dans l’antre du faro par le chantier Édouard Chabert, premier plan américain local, Palynodie II marque une date dans l’histoire du yachting marseillais. C’est un classe 2 à la jauge du RORC ( Royal Océan Racing Club) dans le but est de briser la suprématie des yachts italiens dans les courses de Méditerranée. Olin Stephens l’a dessiné dans l’esprit de la jauge internationale type JI ce qui lui confère des lignes pures avec une faible surface mouillée. Palynodie II et sacré trois fois champion de Méditerranée

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Lulu

Voir cette publication sur Instagram

Lulu 1897 ⛵️ Type : cotre aurique Dimensions : 14,68 x 2,78 Architectes : Thomas Rabot et Gustave Caillebotte Lulu a été construit sous ce nom en 1897 Argenteuil sur la Seine. Ce bateau d’une belle élégance est le plus vieux bateau de plaisance français encore sur l’eau. Il est classé monument historique en 1993. Après sa redécouverte en 1986 du côté de Montpellier, ce cotre aurique a été transporté en Bretagne pour une restauration complète au chantier du Guip de l’île aux moines dans le golfe du @morbihantourism Racheté en 2000 par un groupe de neuf copropriétaires, ( coucou Gérard Fender) il est désormais basé chez nos copains et amis de @sanarytourisme Il participe aux régates classiques en Méditerranée et fête cette année ses 122 ans bien sonnés ♥️♥️♥️

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


Anthéa


Serena


Dinghy 12


Ester


Coryphène


Ikra

Voir cette publication sur Instagram

Ikra ⛵️ Type : 12 m JI Année : 1964 Architecte : David Boyd Ikra, c’est un bateau de légende. Construit en Angleterre par le chantier Alexander Robertson, il fut engagé pour l’ @americascup en 1964 avant d’être vendu au baron Bich ( si si, celui qui inventa le stylo Bic) @bic_group … bref ! Ikra fut à l’origine de la Nioulargue, cette course sous forme de défi entre 2 bateaux dont le seul enjeu était de payer au vainqueur un repas au @club55sttropez à #pampelonne Quelques années plus tard, cette régate donnera naissance aux célèbres @voilessttropezofficiel Il est hiverné pour ce week end mais nous aurons encore l’occasion de le croiser en mer

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le


France

Voir cette publication sur Instagram

France ⛵️ Année : 1979 Type : monocoque Classe : 12 m JI Architecte : André Mauric Longueur : 19,13 m Classé monument historique en 1992, le défi France est une légende dans le monde de la voile et de la @americascup ! Et il est à l’année au port de #hyeres ! Rien que ça ! France 1 participa à 3 éliminatoires de la Coupe de l’America en 1970, 1977 et 1980 ( mon année de naissance mais à la limite cette donnée n’intéresse pas grand monde 😂) Ce sublime classe 12 mètre JI ( 12mji ) a une coque en bois moulé à membrures en acajou, pouvant envoyer jusqu’à 300 m2 de voile au près. Lui aussi fut la propriété du baron Bich ( @bic_group ) dans son passé. Pour sa restauration, pas moins de 5000 heures ont été nécessaires pour le remettre à flots. Pour manipuler la bête, entre 15 et 20 marins sont nécessaires 💪🏻

Une publication partagée par Hyeres Tourisme (@hyerestourisme) le