Pour la première fois, Hyères Tourisme proposait une formule pour aller admirer les régates de la Porquerolle’s Classic 2019 avec après midi-libre à Porquerolles. Un programme alléchant qui a ravi locaux et touristes. Appareil chargé, carte mémoire vidée, crème solaire tartinée, petit-déj. avalé… j’embarque avec la joyeuse troupe pour admirer ces œuvres d’art flottantes.


Sur le port d’Amst…. de Hyères

10h. Le port de Hyères s’éveille doucement. Les premiers loueurs de bateaux s’occupent des départs vers Porquerolles. Et ben moi aussi je vais y aller sur l’île d’or ! Et pas seulement manger une glace et profiter de la plage. Je vais assister à la régate du samedi de la Porquerolle’s Classic 2019. Rien que ça.

Embarquement à bord de La Mouette. 10 h Port de Hyères. Cap au 43° 00′ 02″ N, 6° 13′ 38″ E

Dans une brume matinale, le bateau d'Espace navigue en direction des premiers voiliers qui sortent du port.


Voiliers dans la brume

Dire que d’avoir pu prendre ces photos relève du quasi-miracle n’est pas un euphémisme. La veille, un vent d’Est à défriser les cigales soufflait violemment. 40 nœuds. Une chaleur étouffante et tempête en mer. Pas question pour les voiliers de sortir et de risquer toute casse. Tout le monde reste à quai. C’est donc presque miraculeux que de pouvoir embarquer à bord de La Mouette, le bateau d’Espace Mer qui organisait cette sortie en partenariat avec la Base Nautique, le Yacht Club de Porquerolles et notre Office de Tourisme.


À bord, des passionnés de voile, des habitués, des familles, d’anciens propriétaires de voilier, des touristes de passage, des webmasters, des photographes pro et quasi-pro. Mon amie Catherine, de La Crau par exemple : je la qualifie de quasi-pro car elle photographie avec un Ipad® et ça ce n’est visuellement pas acceptable ! 🤣) Les vrais amateurs de photos semblent déçus de cette luminosité si particulière qu’il y a sur le plan d’eau (mais parallèlement contents que la sortie ait été maintenue.) Moi ? J’aime bien cette ambiance cotonneuse.


Le calme…

Le moment tant attendu est arrivé. Nous approchons des géants qui se regroupent devant le port de Porquerolles. C’est l’avant-régate. Les équipages en profitent pour faire les derniers ajustements sur ces bateaux-patrimoine qui ont parfois plus de 100 ans comme Esterel. Certains skippers mangent le sandwich…d’autres vérifient la voilure. C’est un ballet inoubliable qui m’est offert là ! L’avantage d’assister au pré-départ (car il s’agit bien d’une régate officielle comptant pour le classement de l’Association Française des Yachts de Tradition), c’est de pouvoir approcher les bateaux sans les gêner. Ils ne déplient pas leurs voiles et on ne leur coupe pas le vent. Une aubaine ! Je sors le 300 mm et commence à shooter. Un régal pour les yeux. La carte mémoire se remplit. Je vis un moment unique.

Le défi France, un 12MJI qui participa à la Coupe de l’America en 1970

…avant la tempête !

Le moment tant attendu du départ se fait après un certain protocole de pavillons (que les navigateurs connaissent bien). Les voiliers seront répartis en trois groupes : Epoque Marconi (24 inscrits), Classique Marconi (18 inscrits) et Epoque Aurique (5 inscrits) et les habitués des lieux, le 12m JI Ikra et France.

Au cœur de l’action, nous assistons à un départ mouvementé. Tellement mouvementé qu’il va être relancé (certains bateaux ayant subit des chocs). Je comprends alors que les navires et leur équipage ne sont pas là pour faire de la figuration et qu’il s’agit bien d’une vraie course. Incroyable intensité au départ. Le commissaire de course aura fort à faire à l’arrivée… c’est sûr ! Ces oiseaux de voiles et de bois filent à toute allure sous une brise croissante. Impossible pour notre bateau de les suivre tant la vitesse est incroyable ! [Clic Clac] 2 ou 3 clichés de plus parmi les 327 de ma carte-mémoire ne feront pas de mal. J’aurai du tri à faire. Probablement. Sur LA carte SD et dans MA mémoire interne tant j’ai des souvenirs plein la tête.

Assez discuté. Place aux photos.

Là ! Précisément à ce moment, ça commençait à être tendu ! ^^

IKRA - il est basé à l'année au port de Hyères

Le futur bateau vainqueur... mais ça il ne le sait pas encore ! Sagittarius

Les témoins pour voir la direction du vent

Un vieux gréement, un voilier moderne, et les Mèdes au loin ♥

Le fessier de Palynodie

Et la proue de One Wave F90

Que font-ils ? à vous de légender cette photo

Des formes pulpeuses ...

Un galbe incroyable cet Heimat 35C !

C’était beau. Je reviendrais l’année prochaine. C’est sûr ! Le bateau d’Espace Mer dépose les spectateurs à Porquerolles, des étoiles plein les yeux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Porquerolles (@iledeporquerolles) le