Histoire

Taille du texte

Current Size: 100%

Version imprimable

2400 ans d'histoire...

Olbia l'antique

Le territoire d'Hyères est occupé dès la Préhistoire. Dans l'antiquité, les Grecs de Marseille fondent le comptoir fortifié d'Olbia au milieu du IVe siècle avant J.-C. Des documents de 963 mentionnent pour la première fois le nom d' "Eyras", devenu Hyères au fil du temps. Eyras dériverait du mot latin Areae qui désigne les marais salants, sources de richesse de la cité au Moyen-Âge.

Un plan découverte est disponible aux points d'accueils et sur demande. Profitez aussi de nos visites guidées de la ville.

 

Hyères la médiévale

Au XIe siècle, les seigneurs de Fos construisent leur château au sommet de la colline. Un bourg fortifié se développe sous sa protection comme en témoignent la maison romane, l'église Saint-Paul et la porte Barruc. Au XIVe siècle, la ville s'étend jusqu'au pied de la colline. De nouveaux remparts sont élevés. Subsistent les portes Massillon et Fenouillet (circuit Ville Haute).

 

Une cité balnéaire en hiver

À la Renaissance déjà, la douceur du climat séduit les visiteurs. Au XIXe siècle, les horticulteurs d'Hyères acclimatent et cultivent de nombreuses espèces, dont les palmiers, exportés dans le monde entier.  À cette même époque, la cité devient un lieu de villégiature prisé par l'aristocratie européenne durant la saison hivernale. De nouveaux quartiers apparaissent avec l'implantation de grands hôtels et de riches villas (circuit Hyères XIXe siècle).

 

Le paradis des artistes et des écrivains

De nombreux artistes et écrivains fréquentent la cité des palmiers : Victor Hugo, Robert Louis Stevenson, Léon Tolstoï... Dans les années 1920 à 1930, la Villa Noailles accueille dans un cadre résolument moderne l'avant-garde artistique de son temps.

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano