Découverte à Hyères, l’épave de la Madrague de Giens, abritait un trésor englouti : une cargaison d’amphores romaines qui fut mise à l’abri des regards pendant plus de 40 ans. Aujourd’hui, ce trésor à nouveau immergé vous attend au large de la presqu’île de Giens.

Naissance d’une épave

Pratique


Nous organisons des balades aquatiques palmées sur le site sous-marin d'Olbia

Plus d'informations

Voir les balades aquatiques palmées


C’est entre 75 et 60 av. J.-C. qu’un voilier de commerce s’échoue à Hyères, sur la côte de Giens, au large du petit port de la Madrague. Le navire venait d’Italie et sa cargaison était constituée d’amphores à vin. L’épave est découverte en 1967 par l’école de plongée de la marine nationale. L’état exceptionnel de l’épave de la Madrague a permis aux historiens de découvrir les caractéristiques du navire. Fouillée par les archéologues sous-marins de l’Institut d’Archéologie Méditerranéenne, elle livrera ses secrets et continue à faire rêver.


Amphores et graffitis

La cargaison comprenait près de 6000 amphores. Les archéologues ont aussi retrouvé des lampes à huile, des monnaies, de la céramique campanienne, une balance en bronze et même des lingots de plomb. Tout ce matériel sera alors stocké à terre. pour étudier les graffiti ou estampilles des amphores d’Hyères. Une nouvelle étude est prévue à la lumière des techniques et connaissances actuelles. Elle permettra de préciser les ateliers de fabrication des amphores.


Le sentier sous-marin de la Tour Fondue


Snorkeling sur amphores

Hyères, une partie des amphores retrouvera le chemin des fonds sous-marins. L’équipe du site d’Olbia, aidée des plongeurs bénévoles de l’AREVPAM, souhaite créer un spot de plongée. Les amphores seront ré-immergées pour aménager un sentier sous-marin archéologique, nouveau spot de plongée et d’apnée pour adultes et enfants. A découvrir en plongée ou en randonnée palmée, sur un fond de 6 mètres à la Tour Fondue, dans une zone protégée, sur la côte sud de la Presqu’île de Giens.