Fort de l’Alycastre

Le Fort de l’Alycastre fut érigé sous l’autorité de Richelieu entre 1633 et 1637 pour assurer la défense des côtes et empêcher tout débarquement sur les plages qui l’entourent.

Description

C’est un ouvrage à tour carrée à base pyramidale, entourée d’une enceinte en étoile à huit branches avec portail d’entrée à pont-levis.
Après le retrait des troupes Anglaises fin XVIIIème, il fut modifié entre 1811 et 1814 sous Napoléon Bonaparte. A partir de 1848 il servit de prison d’état.
Inscrit aux Monuments historiques il est propriété du Conservatoire du littoral depuis 2011.
On raconte que le Fort de l’Alycastre aurait abrité durant deux jours le Masque de Fer au cours de son transfert sur l’île Sainte Marguerite.
La baie de l’Alycastre, c’est aussi le berceau de la plus célèbre légende Porquerollaise.
En effet, il y a fort longtemps une bête aussi affreuse que cruelle avait élu domicile dans la grotte de la baie de l’Alycastre. Ce dragron qu’on nommait La Lycastre sortait de son repère uniquement pour avaler tous les êtres qui croisaient son chemin. Les Porquerollais étaient terrorisés et imploraient le ciel.
C’est alors que par une tempête dantesque, après que son vaisseau fit naufrage, un vaillant chevalier s’échoua sur le rivage et fut secourut par les villageois.
Une fois rétablit il décida de façon à remercier ses hôtes de défier le monstre.
La Lycastre, repu dans sa tanière fut prise au dépourvu lorsque le chevalier lui assainit un premier coup. S’en suivit une longue bataille, puis le chevalier finit par enfoncer sa longue épée ce qui eut raison du monstre.
Les Porquerollais retrouvèrent la paix et baptisèrent la baie du nom de l’Alycastre.
Aujourd’hui encore restent visibles les vestiges de la tanière !

Classement / Labels

  • En plein air
  • Patrimoine historique

Confort / services

  • Non visitable

Tarifs

Accès libre.

Ouverture

Le fort est fermé au public.