Report au printemps 2021

Pratique


La Villa Carmignac est ouverte pour l'été 2020 du 4 juillet au 1er novembre. Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturnes les jeudis de juillet et août jusqu’à 21h
Réservez votre visite

Homard (Lobster), 2003 Aluminium polychrome et chaîne en acier verni 147 x 94 x 43,5cm Épreuve d’artiste Collection de l’artiste © Jeff KoonsCela fait désormais 3 ans que la Fondation Carmignac a ouvert les portes de son sublime lieu d’art à la Villa Carmignac. Après Sea of Desire (2018) et La Source (en 2019), c’est La mer imaginaire qui vous attend bientôt (l’exposition prévue pour l’été 2020 est reportée au printemps 2021. C’est une nouvelle exposition sur les reportages photojournalistiques qui la remplace.).  Une exposition qui puise son inspiration aussi bien dans l’architecture du lieu – les espaces immergés sous la villa et son plafond d’eau – que dans les œuvres de la collection. Chris Sharp, commissaire américain basé à Mexico, à conçu cette exposition.

Henri Matisse - Polynésie, le ciel (tapisserie), 1964 Ville de Beauvais. Photo : Sophie Goullieux. © Succession H. Matisse

Henri Matisse – Polynésie, le ciel (tapisserie), 1964 Ville de Beauvais. Photo : Sophie Goullieux.


A découvrir en 2021

La fontaine aux cent poissons de Bruce Nauman, la fresque sous-marine de Miquel Barceló ou encore le homard perché sur une chaise de Jeff Koons, les photographies sous-marines de Nicolas Floc’h… Tout ramène à la mer ici. Vous devrez traverser la belle et grande bleue pour accéder à l’île et sa villa au toit bleu. L’exposition La mer imaginaire transforme les espaces de la Villa Carmignac en un muséum d’histoire naturelle sous-marin interrogeant les interactions entre notre civilisation et le monde subaquatique.

Télécharger le communiqué de presse

Miquel Barcelo et son peuple marin de méduses et d’ectoplasmes dans une salle dédiée à l’oeuvre.


Bruce Nauman, One Hundred Fish Fountain, 2005 Bronze, acier et métal : Les sept espèces de poissons parfaitement représentées ici sont celles que l’artiste avait l’habitude de pêcher, enfant.


La mer imaginaire

Chris Sharp

Chris Sharp

« La mer imaginaire explore la manière dont les artistes réévaluent notre relation à la nature et comment la nature, en particulier la mer, nourrit notre imagination. »

L’exposition La mer imaginaire se prolonge cette année dans le Fort Sainte Agathe et à la Villa Noailles, avec une commande photographique de Nicolas Floc’h sur les fonds marins de Porquerolles et de ses îles voisines, grâce à un partenariat avec le Parc National de Port-Cros.

À travers des œuvres aussi bien modernes que contemporaines, l’exposition entend célébrer la mer comme une ressource précieuse et évocatrice, grouillant de vie connue et inconnue, ouverte au merveilleux, à l’étrangeté, l’inattendu et dont l’immensité alimente depuis toujours notre imagination.

Réservez vos billets

Le plafond d’eau, source de lumière

© Gilles Aillaud – Aquarium demi-plein

© Jeff Koons – Acrobat

Michael E. Smith – Untitled

Jean Painlevé – Tête d’Hippocampe d’Arcachon


Expo. 2021

  • Michael E. Smith
  • Jeff Koons
  • Jean Painlevé
  • Cosima von Bonin
  • Allison Katz
  • Jochen Lempert
  • Gilles Aillaud
  • Hubert Duprat
  • Lin May Saeed
  • Henri Matisse
  • Gabriel Orozco
  • Mathieu Mercier
  • Jean-Marie Appriou
  • Kate Newby
  • Nicolas Floc’h

Œuvres permanentes

  • Miquel Barceló
  • Jean Denant
  • Tom Friedman
  • Jeppe Hein
  • Wang Keping
  • Gonzalo Lebrija
  • Tony Matelli
  • Janaina Mello Landini
  • Bruce Nauman
  • Nils-Udo
  • Jaume Plensa
  • Ugo Rondinone
  • Ed Ruscha
  • Tom Sachs
  • Stéphane Thidet
  • Vhils