Si on nous avait dit, voici quelques années, qu’on pourrait approcher des tableaux de Jean-Michel Basquiat, Botticelli, Roy Lichtenstein et autres Warhol … à Porquerolles à quelques mètres de la plage de la Courtade, nous n’aurions pas cru notre interlocuteur. Et pourtant, après 5 ans de travaux titanesques, Edouard Carmignac a réussi l’exploit d’offrir au visiteur sa collection d’art dans le plus beau des écrins. La Villa Carmignac, forte de son succès, vous ouvre ses portes au chant des cigales.


On prend le ferry, on quitte la terre, on marche, on arrive à la villa et on se déchausse. L'expérience peut commencer.


Pratique


La Villa Carmignac et ses jardins ont fermé leurs portes le 17 Octobre 2021. A bientôt pour la saison 2022.

Plus d'informations

Voir le site officiel

Visiter le musée

Edouard Carmignac, grand collectionneur d’art, a découvert ce lieu lors d’un mariage auquel il était invité. Coup de foudre assuré. Il rachète l’ancien domaine de la Courtade pour en faire un somptueux lieu pour exposer sa collection d’art contemporain riche de près de 300 œuvres. Après 5 ans de travaux et d’exploits architecturaux (comme le plafond de verre qu’on vous laissera découvrir), est né un musée de 2000 m2 d’exposition sous l’ancien domaine viticole.

Les visites se font par groupes de 50 personnes par demi-heure pour offrir un moment privilégié avec les œuvres dans le cadre d’un site protégé. La réservation des billets se fait uniquement sur le site internet dédié.

Le plafond d’eau, source de lumière


La collection Carmignac

En venant à Porquerolles, vous pourrez désormais approcher de très près la collection privée d’Edouard Carmignac et des collections temporaires qui sont renouvellées chaque année. Après plusieurs années d’expositions, les visiteurs ont pu admirer des géants comme Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Jeff Koons et autres Jean-Michel Basquiat. Après « la Mer Imaginaire » en 2021, la Villa Carmignac vous donne rendez-vous en mai 2022 pour une toute nouvelle exposition incroyable.

Jean-Michel Basquiat - Fallen Angel - 1981 (acrylique sur toile)

Lenin, 1986 / Mao, 1973 par Andy Warhol

Ci-contre, le billboard géant d’Ed Ruscha, oeuvre nommée « Sea of Desire » qui donne son nom à l’exposition actuelle. L’artiste dit avoir “attrapé cette expression dans l’air” : une façon de prendre la température du monde.

Des artistes venus du monde entier ont été sélectionnés pour créer des oeuvres inspirées de l’esprit du lieu. Ils ont chacun passé du temps sur l’île de Porquerolles afin de s’imprégner et d’imaginer des sculptures en résonance avec la Villa. Les oeuvres à découvrir dans les jardins jouent ainsi avec la nature environnante et nos sens.

Miquel Barcelo et son peuple marin de méduses et d’ectoplasmes dans une salle dédiée à l’oeuvre.


Descendre au jardin

Le jardin a été conçu comme un « non jardin », un lieu de nature dans lequel la Fondation Carmignac s’est attachée à générer un équilibre par soustraction et protection plus que par addition.

Une fois dehors, le visiteur découvre les jardins imaginés par le paysagiste Louis Benech, qui mettent en valeur les espèces pionnières et endémiques de l’île.

Les espaces extérieurs sont habités par des œuvres issues de commandes spécifiques ou de résidences d’artiste.

Les trois alchimistes de Jaume Plensa, Trois bronzes, uniques. Patine naturelle

Nils-Udo, "La Couvée", Marbre blanc de Carrare, jardin Sud