Non, ce n’est pas sale !

Découvrez quelle est cette mystérieuse plante qui recouvre les plages de Porquerolles. La posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleurs sous-marine de Méditerranée. Reportage.

Le saviez-vous ?

Des feuilles sèches recouvrent les plages de Porquerolles et de toute la commune. Le nom de cette plante aquatique déposée par les vagues : la posidonie.

Si elle tire son nom du dieu de la mer Poséidon, c’est peut-être à cause de son formidable rôle dans l’écosystème sous-marin. On l’appelle même «le poumon de la Méditerranée» pour l’importance de sa production en oxygène.

Venant du fond des âges, la posidonie a survécu aux pires cataclysmes depuis le temps des dinosaures.


Un rôle de protection

Sa présence sur nos côtes est la preuve de la clarté des eaux. Elle protège aussi le littoral de l’érosion. Son maintien sur les plages est volontaire ; les banquettes de posidonie empêchent que le sable soit emporté par les vagues, et que les plages disparaissent peu à peu.


Découvrez de superbes images sous-marines de l’herbier de posidonie. © G. Antoni / Youtube


Leur rôle dans l’écosystème

Extraits d’un article publié dans le rapport du Conseil scientifique du Parc national de Port-Cros :

« Elles jouent un rôle écologique et économique important. Elles protègent directement les plages contre l’érosion et le départ du sable, et renforcent la stabilité de la plage … Elles hébergent une incroyable diversité biologique, avec des dizaines d’espèces (crustacés, insectes, araignées, plantes, etc.) qui jouent un rôle important dans le fonctionnement de l’écosystème, en relation avec les autres écosystèmes littoraux, par exemple par l’intermédiaire des oiseaux… Elles ont vocation à retourner en grande partie, au gré des vagues, au milieu marin, où elles constituent une ressource alimentaire majeure, directe pour les écosystèmes littoraux, et indirecte pour la ressource halieutique dont dépend la pêche artisanale. »

© Illustration : l’atelier de Sabine