Bernard Lavilliers chante Noailles

C’est un peu par hasard, en découvrant la pochette du dernier CD de Bernard Lavilliers (Baron samedi) que nos yeux sont attirés par la dernière piste (n°10)

Piste n°10 : Villa Noailles

Non vous ne rêvez pas ! Le stéphanois chante bien la villa cubiste hyéroise dans son tout dernier album (le vingtième, excusez du peu !).

Lorsqu’on lui demande si la Villa Noailles est un modèle, l’interressé répond (on cite) :

C’est une villa surréaliste et j’y vais pour écrire. Il y a des traces de Buñuel, de Picasso… Assez unique. Il y a Le Corbusier. La lumière y est captée comme nulle part ailleurs. Les chambres y sont monacales, les espaces de création immenses : on ne peut qu’y bosser. 


Bernard Lavilliers – Villa Noailles (session acoustique)

 

  1. Scorpion (Nazim Hikmet / Bernard Lavilliers – Romain Humeau) – 3:58
  2. Vivre encore (Bernard Lavilliers) – 3:56
  3. Jack (Bernard Lavilliers – Romain Humeau) – 3:30
  4. Y’ a pas qu’à New York (Marc Estève / Teofilo Chantre – Fred Pallem) – 4:02
  5. Sans fleurs ni couronnes (Bernard Lavilliers) – 3:06
  6. Baron Samedi (Bernard Lavilliers / Vincent Faucher – Bernard Lavilliers) – 4:56
  7. Rest’là Maloya (Alan Peters) adaptation de Bernard Lavilliers – 3:59
  8. Tête chargée (Bernard Lavilliers) – 4:03
  9. Vague à l’âme (Bernard Lavilliers / Romain Humeau) – 4:13
  10. Villa Noailles (Bernard Lavilliers) – 4:47