Le vieux Hyères

Taille du texte

Current Size: 100%

Version imprimable

La ville en couleurs

Hyères reste peu connue des visiteurs de passage, plus souvent attirés par les plages et les îles. Et pourtant, la vieille ville, perchée sur la colline et dominée par les ruines du château médiéval des Seigneurs de Fos, mérite le détour.

 

Ambiances de Provence

Vous vous engagez dans les ruelles étroites héritées du Moyen Âge. La vie provençale vibre, parmi les étals de fruits et légumes, le fromager côtoie le bouquiniste, le marchand d’olives vous attend à la porte de son échoppe. Les gens d'ici bavardent à l’ombre des vieux murs. Arrêtez vous, prenez un café ou un pastis et commentez avec eux les nouvelles de Var-Matin. Le linge coloré sèche aux fenêtres parmi les bougainvillées. L’odeur de pain frais ou de biscuits artisanaux vous chatouille les narines.

Au détour d'une ruelle

La surprise est de trouver, dans cette effervescence de vie de village, des créateurs, artistes peintres, stylistes de mode, des boutiques de décoration. Et puis, il faudra revenir car vous n’avez pas tout vu, encore, de la vieille ville, seulement entraperçu la tour des Templiers, la rue des Porches, le passage voûté sous les anciens remparts, la collégiale Saint-Paul, les ruelles étroites, pavées d’histoire, grimpant vers le château.

 

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano