Porquerolles by...

Taille du texte

Current Size: 100%

Version imprimable

Par Julien,
...

$user->profile_pseudo
Le blog des Îles

C'est aujourd'hui Claire, du blog www.enpleincagnard.fr qui nous partage en exclusivité son moment de bonheur à Porquerolles. Voici donc son récit et ses photos pour une journée à inoubliable que de nombreuses personnes ont pû vivre... Après sa visite virtuelle du château il y a quelques temps, c'est sur l'île d'or que la reporter-bloggeuse a posé ses valises (enfin plutôt son appareil photo et sa plume). Merci ! ;)

 

Au large d'Hyères, l'archipel des îles d'Or constitue la pointe méridionale de la Provence, un petit paradis entre terre et mer. Nous partons aujourd'hui à la découverte de l'île la plus visitée, celle de Porquerolles, à travers ses eaux turquoises et sa mosaïque de paysages colorés.

Depuis la Tour Fondue à Giens, la navette maritime rejoint en quelques minutes le charmant port de Porquerolles. Après quelques pas, nous voici au cœur du village où des bars et restaurants accueillent les visiteurs. C'est aussi ici qu'on peut louer des vélos pour faire le tour de l'île sur des chemins aménagés pour les cyclistes.

 

A la sortie du village, deux grandes balades se dessinent, l'une vers l'Ouest avec la pointe du Langoustier et la plage d'Argent, et l'autre vers l'Est avec le phare de Porquerolles et la plage Notre-Dame. C'est cette seconde balade que nous vous invitons à découvrir aujourd'hui. Pour bien profiter du lieu et des paysages, l'idéal est de la faire sur une journée. La boucle, ponctuée d'une signalétique, représente 11 km et 170m de dénivelée.

C'est à l'ombre des arbres que nous commençons la promenade au sud du village, en direction de la côte rocheuse. La route, bordée de chênes et d'eucalyptus, traverse une plaine agricole plantée d'oliviers, de figuiers et d'amandiers. Elle longe aussi un petit étang près duquel une cabane en bois permet d'observer les oiseaux qui y vivent.

 

Arrivés à la première calanque, celle de la Gorge du Loup, le blanc des roches se découpe dans l'eau turquoise de la Méditerranée et contraste avec le vert des garrigues alentour. Le spectacle est saisissant, dépaysant.

 

Un peu plus loin, nous voilà au phare de Porquerolles et c'est une succession de falaises et de panoramas à couper le souffle qui s'offrent à nos yeux jusqu'à la pointe de l'Indienne, la pointe de l'Oustau de Dièu et le Mont des Salins, l'un des plus hauts points de l'île.

 

 Après avoir longé la côte rocheuse, nous remontons vers le Nord depuis la pointe des Salins et c'est une toute autre ambiance que nous découvrons : ici, ce sont les vignes et les cultures de La Jonquière et La Courtade qui dessinent le paysage, avec une mosaïque de jaune, vert et bleu. A loin, les forts militaires se distinguent à travers les pins.



Une piste ombragée nous emmène jusqu'à la côte nord de l'île, à travers les champs colorés et fleuris, habitats propices à la faune sauvage. Il n'est pas rare alors d'apercevoir furtivement une famille de faisans.

 

L'arrivée sur la Plage Notre-Dame, fraîchement élue "Plus belle plage d'Europe" est la meilleure des récompenses après cette balade parfois sportive. Le sable blanc est d'une grande finesse et l'eau est claire, d'un doux bleu turquoise.

La baie est immense, abritée du vent. Un vrai petit paradis où il est bon de se détendre avant de reprendre la marche vers le village.

 

 Sur le parcours, de nombreux chemins desservent d'autres plages plus discrètes. Arrivés sur la place de l'église, nous terminons notre balade à la terrasse d'un café pour une pause bien méritée. Puis nous partons flâner dans les somptueuses allées du jardin Emmanuel Lopez, situé non loin de là, à la maison du Parc.



Il est à présent l'heure de rentrer, non sans un petit pincement au cœur, mais avec pleins de jolis souvenirs en tête. 

Merci à Claire pour ce reportage. Pour en savoir plus, visitez son Blog http://enpleincagnard.fr/ ou sa page facebook https://www.facebook.com/enpleincagnard
  • Français
  • English