Courir à Giens

Taille du texte

Current Size: 100%

Version imprimable

Par Marion,
...

$user->profile_pseudo
Reportages

Allez on se motive ! 10h30 en ce dimanche ensoleillé de janvier... Les météos nationales annonçaient 100 km/h de mistral. Il n'en est rien. Pas un brin de vent. "Pétole" comme on dit chez nous. Je chausse les baskets et direction la pointe de Giens pour mon parcours préféré.

De la Madrague à Escampobariou

Mon circuit idéal, je vous l'ai tracé dans le site Everytrail (vous pouvez d'ailleurs télécharger ce parcours sur votre téléphone). J'ai placé quelques photos pour vous donner envie de faire cette superbe boucle.

Le départ se fait de la Madrague. A partir de l'Anse du Four à Chaux, on traverse le Parc des chevaliers et ses pins majestueux pour rejoindre le littoral. Très vite, le petit sentier balisé nous conduit jusqu'à la mer. On longe une côte escarpée et là... Une vue sublime s'offre à nous.

La pointe des Chevaliers

L'île longue, au loin les Fourmigues, la rade de Toulon... Partout où le regard se pose, on est émerveillé. Le bruit de la houle se mélange à celui des goélands. Il ne manque que les cigales et l'illusion serait parfaite. Le temps de prendre quelques photos et on part vers la pointe Sud. Le sentier change souvent : on passe d'un chemin de terre à un gué caillouteux puis une piste sous le maquis. Boostée par cette vision, ma foulée devient plus rapide et c'est très rapidement que j'atteins la pointe de la presqu'île.

Escampobariou

Les escaliers qui mènent à la crique sont un parfait exercice pour les mollets. Un aller/retour suffira pour ce matin. Je scrute la grande bleue, au cas où. On ne sait jamais, si des fois quelques dauphins venaient à passer. Il est l'heure de repartir vers la 2ème pointe, l'écueil de Nidan. Je fais attention aux racines des pins parasols qui peuvent être traîtres pour les chevilles. La côte sud de la presqu'île est superbement sauvage. Pas un bruit, pas une habitation. Je continue ma route vers la plage des Darboussières pour remonter vers le village.

Fin du bonheur

La boucle est bouclée. 2 heures de footing qui permettent d'évacuer, de s'émerveiller, de profiter, de bouger.
Bref.
J'aime quand les dimanches commencent comme ça !
A vous de jouer...

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano